POINT D’INFORMATION SUR L'INCENDIE SURVENU MERCREDI 21 AOÛT 2019 A ROUFFACH

Samedi 24 août 2019 à 10H

 photo incendie

Personnes présentes :
Jean-Pierre Toucas, Maire
Daniel Merignargues, Sous-Préfet de l’arrondissement de Thann-Guebwiller
Lucien Muller, Conseiller départemental
Les adjoints : Gilbert Schmitt, 1er adjoint, Nadine Bolli, Christophe Bannwarth, Elise Finantz
Bruno Serain, Commandant de la compagnie de gendarmerie de Soultz-Guebwiller, Adjudant Nathalie Kuster, brigade de gendarmerie de Rouffach
Thierry Kellenberger, Lieutenant-colonel du SDIS et Bernard Lang, Lieutenant chef de centre de Rouffach
Maxime Bresson, Directeur de l’entreprise Gaïal
Patricia Paris, Directrice Générale des Services de la Ville
Eric Saidani, Directeur adjoint des Services Techniques de la Ville
Ingrid Bonté, Policière municipale

 

Intervention de M. le Maire

La Ville de Rouffach a été touchée par un violent incendie qui s’est déclaré mercredi 21 août 2019 vers 16H30.
Absent de la région au moment des faits, mais informé non-stop à distance, je suis rentré plus tôt et j’ai pu mesurer dès mon retour l’ampleur du désastre, mais également sa maîtrise au vu de la configuration des lieux.

L’incendie s’est déclaré dans le « vieux quartier » comme nous avons coutume de le nommer, c’est-à-dire le centre historique de la ville, avec une configuration de la rue des Bouchers sous forme d’impasse, mais surtout l’imbrication entre elles des maisons à colombage.

C’est avec une grande émotion que je m’adresse à vous, trois jours après ce terrible incendie qui a ravagé plusieurs habitations.
Je voudrais avoir une pensée pour la victime, pour les familles touchées par le deuil, pour les familles sinistrées et pour toutes les personnes qui ont assisté et subi cet événement.

Nous étions encore sur place, il y a quelques instants. Les pompiers poursuivent la surveillance du site.

Les secours se sont rapidement mis en place et j’ai souhaité organiser cette réunion ce matin pour faire un point de situation, un premier bilan de l’opération avec tous les acteurs du terrain. Le but est également de donner des informations précises et pratiques afin de couper court aux « fake news » auxquelles nous sommes désormais confrontés via les réseaux sociaux…

La cellule de crise, pilotée par la commune, restera en place le temps nécessaire et un périmètre de sécurité indispensable au travail des secours a été mis en place, même si cela a pu paraître contraignant par certains.

Je voudrais remercier chaleureusement tous les intervenants, (pompiers, force de gendarmerie, SAMU, brigades vertes, entreprise Gaïal, élus qui se sont spontanément dévoués et mis à disposition de la directrice générale des services de la ville pour répondre, chacun à leur manière, aux besoins du dispositif organisé avec les autorités et les services de la ville, et qui ont œuvré ensemble, dans un même élan pour préserver ce quartier et ses habitants.

Bilan humain :

  • Une personne décédée dans l’incendie ;
  • Deux blessés parmi les pompiers : un pompier de Rouffach et un pompier de Soultz qui ont pu regagner leur domicile dès le lendemain ;
  • 7 personnes relogées, ainsi que la prise en charge des familles des victimes.

Bilan matériel :

  • Une maison complètement détruite ;
  • Deux maisons mitoyennes fortement endommagées et inhabitables ;
  • Une maison dont la toiture est partiellement endommagée et pour laquelle des mesures conservatoires pourront être mises en œuvre rapidement, dès lundi matin ;
  • Une maison plus légèrement impactée.

 

Informations sur le déroulement des faits et les moyens humains et logistiques mis en œuvre par le Lieutenant-colonel Thierry Kellenberger, commandant des opérations de secours et le Lieutenant Bernard Lang :

Déclenchement des opérations mercredi à 16H25
Deux particularités :

  1. Quartier historique ancien ; dès l’origine de l’appel, les moyens conséquents ont été déployés avec un retour d’expérience sur ce type de quartier (Riquewihr, incendie du 1er janvier 2014) ;
    a. Imbrication et colombage (propagation par les murs mitoyens) ;
    b. Matériel adapté avec le déploiement d’un bras élévateur articulé, acquis après l’incendie de Riquewihr, et utilisé pour la première fois dans ce contexte de centre ancien ;
  2. Présence supposée de victime.

1ère phase : maîtrise de l’incendie : au plus fort de l’intervention, présence de 90 sapeurs-pompiers et 30 véhicules d’intervention pour limiter l’extension du sinistre ; l’opération a duré toute la nuit.

2ème phase : recherche de la victime supposée dans le bâtiment ; le type de bâtiment en bois et la violence de l’incendie ont entrainé des effondrements, des gravats rendant la recherche de la victime difficile. Afin de progresser en toute sécurité, la cellule de crise a fait appel à une entreprise privée équipée de moyens pour intervenir en hauteur, sans mettre en danger les pompiers (entreprise Gaïal – 8 personnes).
Déploiement de deux équipes cynotechniques, dont les chiens ont « marqué » la victime et permis d’orienter les recherches.

 

Information sur les moyens mis en œuvre par les forces de gendarmerie par le Commandant Bruno Serain

(assisté sur place par le Major Roussel, commandant de la brigade de gendarmerie de Rouffach et de l’adjudant Nathalie Kuster).

3 missions :

  • Préservation de l’ordre public : mise en place de déviations et d’un périmètre de sécurité au plus près du sinistre, pour garantir le travail en sécurité des sapeurs-pompiers, avec une présence de personnels de gendarmerie, H24 (jour et nuit) du mercredi 21 ou vendredi 23/08, filtrage (contrôle et accès des habitants de la rue des Bouchers) ;
  • Recherche de la victime : vendredi en début d’après-midi, un corps humain est découvert par un des salariés de l’entreprise Gaïal, ce qui engendre l’arrêt des travaux de déblaiement. En l’absence d’un médecin légiste, il est sollicité l’intervention d’un technicien en identification criminelle de la plateforme judiciaire du groupement de gendarmerie départemental du Haut-Rhin, basé à Colmar, avec le concours du major Rousel, commandant la brigade de Rouffach et de l’adjudant Kuster, en charge de la procédure, pour procéder aux constatations sur les lieux. A l’issue, le corps est transporté à l’Institut médico-légal de Strasbourg pour une autopsie programmée mardi 27/08 pour déterminer les causes de la mort et identifier la victime ;
  • Recherche de la cause du sinistre : des experts en incendie de la gendarmerie seront sur place lundi matin pour l’enquête.

 

Moyens mis en œuvre par la commune :

présence non-stop des adjoints et de la directrice de services avec l’appui des services administratifs, techniques, de la police municipale et des élus qui spontanément se sont mis à disposition de la directrice générale des services pour aider aux opérations :

  • Une cellule de crise pilotée par le 1er adjoint a été mise en place et restera active le temps nécessaire ;
  • Mise à disposition d’une salle pour accueillir les habitants, appui technique et logistique, mise en œuvre des pouvoirs de police du Maire (circulation, déviation et sécurisation des personnes) ;
  • Aide et accompagnement des sinistrés dans toutes leurs démarches : relogement, démarches administratives, etc. Les sinistrés ont tous été relogés le soir même ;
  • CCAS : organisation de la collecte, soutien matériel ;
  • Aide et soutien aux forces de secours (ravitaillement, …) ;
  • Les travaux de voirie dans la rue des Bouchers réalisés il y a quelques années dans le cadre d’un chantier d’insertion nous ont donné l’occasion d’améliorer le réseau d’eau en augmentant le diamètre des canalisations et en réalisant un maillage des réseaux permettant de sécuriser le quartier. L’apport en eau a ainsi été suffisant et, en cas de nécessité, les pompiers avaient déployé 400 mètres de tuyaux pour se connecter à la piscine ;
  • Une cellule post-traumatique a été mise en place avec le concours du Centre hospitalier pour les personnes en éprouvant le besoin, et en relation avec la mairie.

 

Informations complémentaires :

Le Centre Communal d’Action Social de la Ville (CCAS) a été convoqué lundi matin pour définir les aides qui seront débloquées pour les victimes, en collaboration avec le service d’Aide à la personne du Conseil départemental du Haut-Rhin.

Organisation des dons pour les victimes : les dons sont centralisés à la mairie

  • Contact : tél 03 89 78 03 00 ou mail : accueil@ville-rouffach.fr ;
  • Dons financiers : à l’ordre du CCAS à déposer à l’accueil de la mairie sous forme de chèque à l’ordre de « CCAS - trésorerie ».  Sur demande à la mairie, un reçu pourra être délivré par la Trésorerie de Colmar, dans le cadre du crédit d’impôt ;
  • Dons matériels : estimation en cours des besoins avec les sinistrés pour mettre en adéquation les dons et les besoins des victimes ; toutes les personnes qui se sont manifestées seront contactées individuellement.

M. le Maire remercie les habitants du quartier pour la solidarité dont ils ont fait preuve (facilitation de l’accès ; soutien aux intervenants présents). Les riverains seront informés des restrictions de la circulation et du stationnement au fur et à mesure des besoins.

Il remercie également M. Daniel Merignargues, Sous-Préfet, et Mme Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin et du SDIS, tous deux sur place le soir de l’incendie, ainsi que Monique Martin et Lucien Muller, Conseillers départementaux et Pauline Lotz, Architecte des Bâtiments de France, venue apporter son expertise technique.

M. Lucien Muller remercie l’ensemble des services de secours et indique que les services d’aide à la personne du département apporteront également leur soutien en liaison avec la mairie.

M. le Sous-Préfet a souligné l’exemplarité de la solidarité entre tous les services qui sont intervenus : services de la ville, élus qui se sont unis autour des victimes : les sapeurs-pompiers, le SAMU, les gendarmes, la police municipale et les brigades vertes.
Il conclut ainsi : « Cette solidarité démontre qu’une fois de plus, ensemble on est plus fort.  A vouloir tout seul tirer les marrons du feu, on n’en retire que la braise dans les mains. »

 

Un nouveau point presse sera fait samedi 31 août.