Suite à différents évènements climatiques graves (tempête Xynthia, crues dans le Var, etc.), l’État, par la loi de modernisation de la sécurité civile d'août 2004, a rendu obligatoire l’élaboration d’un plan communal de sauvegarde pour les communes à risques.
Les services de la préfecture ont établi une liste des communes du département qui sont exposées à un risque. Pour la Ville de Rouffach, il s’agit de :

Risques naturels :

  • Sismique (sismicité modérée)
  • Inondation (par rupture de digue)
  • Mouvement de terrain (phénomène de retrait-gonflement d’argile)

Risques technologiques :

  • Transport de matières dangereuses par route, voie ferrée et canalisation

Le plan communal de sauvegarde établi par la ville permet de faire face à des situations très diverses dès que la vie collective est perturbée.
Pour affronter ces risques, une cellule de crise communale a été mise en place. Les missions des différents intervenants ont été définies pour assurer une  bonne coordination dans les différentes opérations qui seront à mener : information des populations, moyens opérationnels, transport des populations (à organiser en fonction de l’importance du sinistre), hébergement, maintien des réseaux, mise en œuvre des moyens de secours.

À ce plan, il convient d'ajouter les annuaires et inventaires divisés en trois volets :

  • Moyens matériels : ensemble des moyens matériels de la collectivité, mais aussi des entreprises (véhicules, outils, groupes électrogènes, moyens de communication, etc.)
  • Recensement des ERP (Établissements Recevant du Public) dits « sensibles » (écoles, maison de retraite, etc.)
  • Annuaires internes et externes (annuaire interne privé, contacts institutionnels, partenaires privés, associations, exploitants de réseaux, etc.)
Ces annexes comportent de nombreuses données personnelles et sont, de ce fait, réservées aux membres de la cellule de crise.

 

Les moyens d'information

En cas de danger imminent, il est envisagé d'utiliser le signal national d'alerte. Il est alors prudent de rester chez soi et de se mettre à  l'écoute des radios locales. La ville dispose par ailleurs d’un système de sonorisation portable pour diffuser des consignes.

Le plan communal de sauvegarde est consultable en mairie à la direction générale des services, sur rendez-vous. C'est l’un des outils majeurs du maire dans la gestion d'un évènement de sécurité civile.

La mairie publie également  le DICRIM (document d'information communal sur les risques majeurs). Destiné à la population, il a pour but de faire connaître les conduites à tenir et celles à éviter en cas de sinistre majeur afin d’en limiter les conséquences. Il peut également être consulté en mairie sur rendez-vous.

Pour plus d'infos, vous pouvez consulter le portail dédié à la prévention des risques majeurs

 

Savoir réagir à l’alerte lors d’une crise majeure

Vous entendez ce système d’alerte nationale : Signal national alerte

Qui dit alerte, dit danger imminent ou en cours. Réagissez immédiatement et adoptez les comportements de sauvegarde :

 

intro ecole Restez en sécurité :
Ne cherchez pas vos enfants à l’école, ils y sont protégés par leurs enseignants (chaque établissement scolaire a mis en place un plan particulier de mise en sûreté).
picto radio Tenez-vous informé :
Respectez les consignes de sécurité diffusées par les radios nationales, locales ou France Télévision.
telephone portable Ne téléphonez qu’en cas d’urgence médicale !